Quel est le réel tarif d'un formateur indépendant aujourd'hui ?

Le Tarif d’un Formateur Indépendant : Tout savoir sur ce métier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Avec le nombre de travailleur indépendant en constante augmentation, de plus en plus de personnes se lancent dans la formation. Mais alors en quoi consiste ce métier et quel est le tarif d’un formateur indépendant ?

Quelles sont les règles à respecter ? Comment fixer correctement ses prix ? Dans cet article, nous répondons à toutes vos question !

Qu’est-ce qu’un formateur indépendant ?

Avant de parler du tarif d’un formateur indépendant, nous devons d’abord définir cette notion.

Définition du concept de formateur indépendant

D’emblée, on considère le formateur indépendant ou en freelance comme un enseignant, un éducateur qui exerce en toute autonomie ou qui propose ses services dans des centres de formation pour adultes.

Il se spécialise dans un domaine précis et ne dispense que des cours qui se rapportent à ce secteur en question. Le formateur appartient au régime microsocial simplifié s’il est auto-entrepreneur. De ce fait, sur un ensemble de CA capitalisés, le taux de cotisation s’élève à 22 %.

Ce métier ne sollicite pas toujours un niveau d’étude reconnu par l’Etat, mais requiert en revanche un grand nombre de qualités indispensables au plein exercice de cette fonction. Quelles compétences et atouts faut-il posséder pour travailler dans le domaine de l’enseignement en freelance ?

Les qualités d’un bon formateur indépendant

Comme vous le savez déjà, il n’existe pas de diplôme ou de certification exigible quant à la pratique de cette profession. Cependant, le Code du travail mentionne quand même que les prestations de formation doivent être justifiées par le pratiquant.

Celui-ci devra faire preuve de qualités d’enseignement et de titres reconnus pour se déployer librement dans l’exercice de ses fonctions à travers le territoire. Il faut nécessairement avoir suivi une formation dans le domaine ou détenir un Bac+3 ou +5 pour réussir à lancer une activité d’enseignement indépendant qui se prolonge dans le temps.

Les qualités principales regroupent des vertus telles que la patience, l’écoute, le sens de la pédagogie, le dynamisme et la proactivité, la rigueur et le sens du travail bien accompli.  

Envie de propulser votre activité ?

Cliquez sur le bouton ▶︎▶︎


Tarif d’un formateur indépendant : le TJM et la méthode comptable

Que signifie l’expression TJM d’un enseignant indépendant ?

Le taux journalier moyen ou le TJM renvoie au montant que perçoit un salarié en un jour de travail. Ce taux se définit de telle manière que le client en soit informé dès le départ. Déterminer ce tarif journalier n’est pas une mince affaire. Il garantit la rémunération équitable du professionnel en freelance tout en restant raisonnable et en accord avec les qualifications et les qualités de ce dernier.

La tarif d’un formateur indépendant et son TJM gagnent à rester équilibrée. S’il sont trop élevés ou beaucoup trop bas, les clients vont s’interroger et votre entreprise se retrouvera décrédibilisée.

Savoir définir son Taux Journalier Moyen

Si vous êtes nouveaux dans le secteur ou dans la profession, dites-vous bien que la fixation du TJM représente une étape indispensable à la bonne marche de votre projet. Statuer sur ce taux ne concerne pas simplement le désir de gonfler votre revenu, mais aussi de consolider votre valeur sur le marché de l’emploi.

Vous vous devez de rester honnête et objectif avec vous-mêmes en publiant votre tarif de formateur indépendant en fonction de votre savoir-faire, votre expérience et le secteur que vous couvrez. Un jeune formateur prendrait une longueur d’avance en consultant les honoraires établis par ses concurrents. Il en apprendrait davantage sur les taux qui circulent sur le marché.

Tarif d’un formateur indépendant : au-delà les horaires et revenus

Cette démarche ne considère pas les horaires d’interventions. Par contre, elle inclut tout le temps passé aux contacts des formés, la présentation d’ouverture des modules, les coûts de déplacements ainsi que les périodes de congés (vacances ou maladie). En fonction de l’investissement global, ces éléments permettront de tabler définitivement sur un tarif de formateur indépendant.

Le Tarif Journalier Moyen et approche comptable

De manière pratique et en considérant le pan comptabilité et gestion, voici la formule qui définit le TJM de formateur en freelance :

TJM = (revenu mensuel + charges fixes) / nombre de jours travaillés

Littérairement, cette opération implique d’abord de fixer le salaire minimum par mois, le faire correspondre avec les multiples charges afférentes qui impacteront le résultat final désignant votre TJM.

Considérons 2500 euros de salaire par mois et 1000 euros de charges fixes pour un indépendant ayant exercé durant 21 jours . Le taux journalier moyen va s’élever à 166,66 euros. Soit l’application numérique de la formule ci-dessus ;

TJM = 2500 + 1000 / 21

TJM = 166,66

Pour un novice, se fixer des objectifs sur 21 jours peut être risqué. Commencez par programmer sur 10 à 15 jours et comptabilisez par rapport à ce délai.

Tarif d’un formateur indépendant : Salaire moyen

Déterminer la moyenne salariale d’un travailleur indépendant demeure une tâche complexe et assez délicate. Pour ce qui est du formateur en indépendant, plusieurs critères entrent en ligne de compte pour générer un taux salarial fixe. On en dénombre 4 principaux :

L’expérience en formation professionnelle pour adultes

Une expérience de plus de 5 ans fera de vous un candidat idéal pour une rémunération consistante. Un formateur débutant rencontrera un peu plus de difficultés pour atteindre le SMIC par mois, car le critère d’expérience joue un rôle important pour garantir la crédibilité du professionnel aux yeux du client.

Le niveau d’expertise : le formateur compétent

L’expertise reste étroitement liée à l’expérience, mais surtout aux compétences réelles du formateur. Il doit être apte dans le maniement des enseignements, mais aussi des méthodes pédagogiques. Cet atout lui permet de se hisser très haut en termes de rendement et de réussite dans les objectifs fixés.

Tarif d’un formateur indépendant et technicité du secteur d’activité

Le domaine d’expertise occupe également une place cruciale lorsque se présente le moment de la paye. Pour des domaines d’activité techniques et spéciaux comme la comptabilité ou l’électricité, les retours financiers ont tendance à être vraiment importants. Quant aux filières qui se tournent davantage vers la théorie, le salaire parait plus maigre que dans les précédentes, mais il n’en demeure pas moins élevé.  

Une demande importante génère un besoin croissant de formateurs

Eh oui ! cela parait surfait, mais la demande en services de formation s’accroit de jour en jour. Un grand nombre de personnes s’intéresse fortement à ces prestations. Comme vous pouvez l’imaginer, l’offre doit pouvoir suivre, mais pour le moment ce n’est pas le cas.

L’année 2021 marque un véritable moment de propulsion de plusieurs métiers innovants. Les informations rassemblées sur la question du salaire annuel d’un formateur en freelance révèlent que celui-ci peut varier entre 30 000 et 60 000 euros brut par an. Ce salaire moyen prend appui sur les honoraires et tarif d’un formateur indépendant moyen.

Comptabilité : gestion quotidienne des frais et charges d’un formateur indépendant

Souvent négligés dans la fixation du tarif d’un formateur indépendant, les frais et charges doivent être pris en compte à ce moment là.

Ces frais et charges incluent les taxes, le loyer, les impôts, les divers abonnements, les crédits potentiels, les frais de déplacement et transport, les collations journalières, les hébergements, etc. insister dessus constitue un gros avantage salaria pour le formateur.

En déterminer la valeur chiffrée exacte est d’autant plus avantageux, car mine de rien ces modalités vous prélèvent une belle somme par mois. Si votre client ne trouve par l’intérêt d’intégrer ces éléments au paiement, entreprenez de lui alléger la tâche en faisant de petites concessions.

Vous pourrez par exemple négocier des procédés de défraiement chez votre client, déterminer votre grille de tarifs par rapport aux taxes imposées que vous payez ou encore mettre en avant les charges relatives aux organismes collecteurs.

Les formateurs indépendants et leur statut juridique

Transmettre son savoir fait désormais partie de la catégorie sélecte des métiers de l’auto-entrepreneuriat. S’engager dans l’exercice de cette profession est relativement simple, car elle ne nécessite aucun diplôme ni certification scolaire particulière. Néanmoins, une expertise naturelle dans votre domaine s’impose pour réussir à convaincre vos premiers élèves. Intéressons-nous de près à la question juridique en ce qui concerne l’enseignant en freelance. Quel statut juridique choisir ?

Le statut d’autoentrepreneur, le régime de la microentreprise

Généralement, le métier de formateur indépendant pose des conditions à remplir pour se jeter une fois pour toutes dans le bain. Il importe alors d’obtenir un numéro d’enregistrement et faire un bilan financier et pédagogique. Votre entreprise doit être datadockée pour subventionner facilement vos clients et s’arrimer aux règles en vigueur. Et enfin, vous devez obtenir une certification nationale unique QUALIOPI obligatoire depuis 2021.

Travailler en tant qu’autoentrepreneur procure un maximum de libertés. En effet, vous devrez vous inscrire au Centre de Formalités des Entreprises afin de recevoir votre numéro SIREN et ouvrir un compte bancaire spécialement consacré à la réception de vos gains. Ce statut vous simplifie la vie. Le régime de microentreprise ne requiert pas une comptabilité experte. Vous pouvez fonctionner avec un simple livre de recettes et un cahier d’achats. Ainsi, vous réglez vos cotisations à hauteur de 22,2 % de votre chiffre d’affaires.

Le statut de société unipersonnelle

Cette position comporte de nombreuses obligations administratives. Vous avez là un système assez contraignant. Cela représente un pari gagnant si vous avez pour objectif d’embaucher du personnel, un administrateur et un expert-comptable en l’occurrence. Pour un formateur indépendant qui souhaite étendre sa marque commerciale, cette alternative convient.

La société unipersonnelle se conforme à un nombre incalculable de règlements. Elle possède des statuts, souscrit à un enregistrement aux impôts, dépose des copies de statuts au CFE, publie une annonce légale, ouvre un compte bancaire et déclare un siège social. Il faut aussi considérer des obligations comptables pour ce type de société. Il s’agit de l’enregistrement régulier de vos déplacements dans un cahier de suivi des charges, de la tenue d’un livre qui consigne toutes les informations du livre-journal et la mise sur pied de bilans annuels et procès-verbaux d’assemblée générale sur chaque année.

Le portage salarial : pour un départ d’entreprise solide

Ici, le professionnel freelance exerce son activité en toute liberté, bien que soumise à des contraintes administratives liées à son métier. Le principal atout du portage salarial se rapporte à la simplicité du dispositif. En réalité, vous ne créez pas de société, vous bénéficiez de la couverture d’un organisme de formation datadocké. C’est une société de portage qui prend en charge toutes les modalités d’ordre administratif. Vous fonctionnez comme un salarié complètement étranger à la question de gestion administrative. Ce statut vous apporte également sécurité et accompagnement tout au long du contrat.

Le portage salarial respecte 5 étapes importantes. Premièrement, il intègre la signature d’un contrat de travail CDD ou CDI avec la société de portage. Ensuite, cette société signe un accord de prestation de formation avec votre clientèle. Elle transmet donc vos factures et s’occupe du recouvrement. Puis, celle-ci gère les éléments d’administration se rapportant aux subventions à obtenir pour vos clients. Enfin, vous recevrez un salaire mensuel comme pour un employé classique.

Conclusion

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le métier et le tarif d’un formateur indépendant, pourquoi ne pas vous lancer à votre tour ? Vous avez une compétence ou une connaissance spécifique et recherchée, alors foncez !

Si cet article vous a appris quelque chose, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Pour être accompagné afin de lancer ou booster votre activité, cliquez sur le lien ci-dessous afin d’en savoir plus sur le Cabinet des Indépendants.

Envie de propulser votre activité ?

Cliquez sur le bouton ▶︎▶︎

1 réflexion sur “Le Tarif d’un Formateur Indépendant : Tout savoir sur ce métier”

  1. DANY PETITJEAN

    Pour infos complémentaires:
    1) si le formateur indépendant est missionné par un OF, en formation INTRA, il peut espérer facturer une fourchette de 38 à 50 euros HT par heure, en-dessous c’est fréquent et inacceptable, au-dessus c’est plus rare mais possible;
    2) si le formateur vend ses formations en direct, en INTRA, avec prise en charge des OPCO (sur le Plan de Développement des Compétences, ou Afest), la fourchette horaire va de 15 euros à 50 hors fonds propres du client avec qui il faudra durement négocier ses honoraires complémentaires, et de 100 à 200 euros HT par heure avec les CPF (gérés par la Caisse de Dépôts et Consignations).
    3) la solution idéale est d’aménager le plus souvent possible des formations inter-entreprises, là où il est facile de facturer une moyenne de 40 euros HT de l’heure par stagiaire participant simultanément à l’action de formation: exemple, une séquence de 3 heures en masterclass visioconférence avec 10 stagiaires = 1200 euros HT
    Conclusion : Il n’est pas improbable de réaliser un CA annuel de largement plus de 150K€ pour un formateur indépendant, voire bien au-delà… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *